More Website Templates @ Templates.com!

Menu

  • Accueil
    Le Guide de l'Aide Soignante.
  • Livres Aide Soignante
    Toutes  les  nouveautés avec leurs contenus et pouvoir les acheter en toutes sécurités sur Amazon.
  • Le Concours
    Les  épreuves du concours.
  • L'Oral
    Quelques conseils pour vous préparer.
  • L'Ecrit
    Quelques excercices et leurs corrigés.
  • La Formation et ses Cours
    Les Besoins, le Vocabulaire...
  • Référentiels
    Définition du métier, référentiel d'activit&eacu te;s, référentiel de compétences, modules..
  • Statut AS
    Soins réalisable, décret, profession...
Plan du site

L'Ecrit ( Exercices)

Devoir n° 1:   Citez les matières organiques qui composent la matière vivante....
Devoir n° 2:   Complétez le texte suivant...
Devoir n° 3:   Rôles des globules rouges...
Devoir n° 4:   (vrai ou faux)

Corrigé n°1:  Les Glucides, les protéines...
Corrigé n°2:  Après la mastication les aliments forment le bol alimentaire...
Corrigé n°3:  Les globules rouges (hématies) assurent le transport de l'oxygène...
Corrigé n°4:  Vrai... ou faux...

L'Ecrit (Devoir n°1)

  • Exercice 1 : (7 pts)

    A.
     Citez les matières organiques qui composent la matière vivante:

    B. Définition :


    1) Qu’appelle-t-on le métabolisme .........
    2) Définissez le terme « cytologique » ..........
    3) Expliquez la mitose ou la division cellulaire ...........
    4) Qu’appelle-t-on nutriments ..............
    5) Quel est le rôle de l’eau dans l’organisme ...............
    6) Qu’est-ce qu’une synapse ..............
    7) Définissez « glande endocrine » Donnez un exemple. Quel est son rôle .............
    8) Définissez le terme infection ..............

    C. Rattachez les termes qui correspondent entre eux:

    - Acte volontaire .............
    - Peau ..............
    - Excitations ............
    - Sébum ............
    - Cellule ............
    - Cataracte ...........
    - Odorat ...........
    - Groupes ..........
    - Différenciation ...........
    - Nutriments .............
    - Cristallin ...........
    - Sensoriel .............

     Exercice 2  (4 pts)

    - Expliquez le parcours du bol alimentaire et les différentes actions chimiques qu’il subit:
    - Pourquoi les cellules sexuelles ne comptent-elles que 23 chromosomes:
    - Expliquez la petite circulation sanguine ou circulation pulmonaire:
    - Expliquez la différence entre la vie embryonnaire et la vie fœtale:

     Exercice 3 (2 pts)

    Hygiène alimentaire :

    - Qu’appelle-t-on équivalence alimentaire ..............
    - Quelle est l’unité de mesure de référence ............
    - Ou trouve-t-on les protéines ..............
    - Quel est leur rôle ...............

     Exercice 4 (7 pts)

     Epreuve de français :


    AVANT TOUT J’AIME LA VIE

    La mort ?
    J’y pense de plus en plus souvent, d’autant plus qu’à mon âge ; quatre-vingt ans.
    Je me familiarise avec l’idée que cela va m’arriver.
    J’en écarte la pensée en me disant : « bon maintenant, passons à autre chose ».
    j’aime la vie, moi !
    J’aimerais mieux mourir pendant mon sommeil.
    Disparaître d’un seul coup de la circulation. Et surtout ne pas souffrir : je ne suis pas
    "un héros », je suis un bon vivant.
    Je ne suis pas « partisan » du suicide , mais je comprends très bien qu’il y ait des gens
    qui préfèrent se suicider pour en finir avec la douleur.
    Et je comprends aussi que des proches, des parents, mettent fin à l’horreur de la
    souffrance d’êtres qui leurs sont chers.
    Je crois que je n’agirais pas comme çà en ce qui me concerne, parce que jusqu’à mon
    dernier soupir je m’interrogerai encore: est-ce vraiment la fin ? l’incertitude de ma mort
    me force à réagir contre cette incertitude même.
    Je ne veux pas être incinéré. Non pas à cause de la religion, je suis laïc, mais chrétien
    aussi.
    J’ai assisté à l’incinération de plusieurs de mes amis. J’en garde une impression de malaise épouvantable ! le bruit du feu…ce bruit…ce craquement, c’est horrible !
    J’ai plusieurs fois « frôlé » la mort. Là première fois, c’était pendant la guerre.
    J’étais prisonnier. J’ai vu mourir autour de moi des gars très vigoureux, et moi, pas très
    costaud et pourtant bien atteint, je m’en suis sorti.
    La deuxième fois, c’était en 1968 ou 1969, après mon élimination de l’ORTF.
    J’ai eu une crise de diabète très grave dans le train. Le souvenir me reste gravé dans
    la mémoire.
    Tout à coup, je me sens pris d’une soif terrible ! arrivé à Rouen, je me précipite sur
    le quai, j’entre au buffet,
    j’attrape une carafe d’eau et je bois…je bois…. Vous ne pouvez pas vous imaginer cette sensation d’être à l’extrême limite de ma vie. Je crois que c’est çà la sensation de
    la mort : l’impression qu’on se « dématérialise » en se diluant
    dans quelque chose.
    Avant tout, j’aime la vie et ses soucis. Je m’active, je travaille. Si je me porte bien,
    après tout, c’est justement parce que j’ai des soucis ! je plains les gens qui croient
    qu’avec la retraite ou l’inaction ils vont enfin
    être heureux, c’est de la folie !
    Une année, j’étais allé à Menton faire une conférence contre la peine de mort, j’ai vu des groupes de vieux dans une sorte de colonie pour retraités. Assis sur les mêmes bancs.
    Installés dans des cafés.
    Figés. C’était terrible.
    Bon sang, mais bougez, vivez !

    (propos recueillis en avril 1986 de Frédéric Pottecher, journaliste, 80 ans) (droits réservés)